Haut lieu du Tour de Francel’Alpe d’Huez et ses 21 virages constituent l’étape incontournable du passage de la Grande Boucle. 21 panneaux rythment l’effort du coureur dans un compte à rebours de 14 km sur 1120 m de dénivelée. En moyenne, près de 300 cyclistes gravissent chaque jour la montée mythique. Plus de 7000 cyclotouristes participent chaque année à l’épreuve de la Marmotte (début juillet) et 2000 reçoivent un diplôme officialisant leur temps de montée. L’Alpe d’Huez, au coeur de l’Oisans, c’est vraiment la Mecque du vélo et c’est surtout la course à réaliser au moins une fois dans sa vie !

La montée vers l’Alpe d’Huez en quelques chiffres

  • Nombre de virages : 21
  • Départ de Bourg d’Oisans : 717 m
  • Arrivée Alpe d’Huez : 1860 m
  • Dénivelée : 1121 m
  • Distance : 14,454 km
  • Pente moyenne : 7,9 %
  • Pente maximum : 14 %
  • Record de la montée : 37’35’’,
    vitesse moyenne de 23,08km/h (Marco Pantani en 1997)

Parcours & profil


Afficher Montée de l’Alpe d’Huez sur une carte plus grande

La montée virage par virage

Virages 21 à 17 2 Km Niveau très difficile

Après vous être échauffé sur les belles lignes droites de la vallée de l’Oisans, vous arriverez au pied de la célèbre montée de l’Alpe. 10 m après le franchissement de la ligne de départ, vous entrez dans le vif du sujet et là… Adieu le plat pays. Départ à 737 m. La première rampe très sévère vous amène au virage 21 (altitude 806 m) et se poursuit par une escalade redoutable jusqu’au virage 17 à 965 m.

Virages 16 à 14 4 Km Niveau difficile

Une fois passé ce virage, vous arrivez au village de La Garde virage 16 dont la traversée vous permet de récupérer sur 200 m de moindre pente. Là, les costauds relancent et prennent de la vitesse, les moins costauds soufflent avant de voir poindre le virage 15 (1025 m) où à nouveau, la pente s’accentue sur plus d’un km. Au virage 14 et sur votre gauche, le monument dédié à la mémoire de Joachim Agostino, vous voit passer dans un état de relative bonne fraîcheur.

Virages 13 à 6 9 Km Niveau difficile

Un léger replat vous amènera au Ribot d’en Bas dont la sortie vous fera apprécier la pertinence du prochain hameau, le Ribot d’en Haut. A 1161 m, le virage 12 vous accueille et l’enchaînement des virages 11/10/9 consacre la forme de chacun quel que soit son niveau. Ultime moment de moindre difficulté, l’arrivée à Saint-Ferréol (1390 m – cimetière d’Huez) où un point d’eau permet aux âmes en perdition de se refaire une santé. Ensuite, grimpée et traversée du village d’Huez.

Virages 5 à 2 9 Km Niveau très difficile

A partir du virage 5 à 2, on entre à nouveau dans le vif du sujet jusqu’au croisement dit de la Patte d’oie et là, les 3 derniers virages s’enchaînent sur une pente similaire à la première partie de la montée

Virages 1 à fin 9 Km Niveau facile

Le virage 1 (1713 m) très élargi permet de conclure la grimpée vers la station puis de déboucher dans le Vieil Alpe, passer sous le tunnel et à hauteur du chalet Le Camigane, la flamme rouge du dernier kilomètre revigore les dernières velléités du grimpeur jusqu’à la partie sommitale, plus plate entre les 2 rond point. Encore 300 m et vous en aurez fini avec les 21 virages, les plus mythiques du cyclisme.

Les vainqueurs à l’Alpe d’Huez

  • 1952 Fausto Coppi (Italie)
  • 1976 Joop Zoetemelk (Pays-Bas)
  • 1977 Hennie Kuiper (Pays-Bas)
  • 1978 Hennie Kuiper (Pays-Bas)
  • 1979 Joachim Agostinho (Portugal)
  • 1980 Joop Zoetemelk (Pays Bas)
  • 1981 Peter Winnen (Pays-Bas)
  • 1982 Beat Breu (Suisse)
  • 1983 Peter Winnen (Pays-Bas)
  • 1984 Luis Herrera (Colombie)
  • 1986 Bernard Hinault (France)
  • 1987 Federico Echave (Espagne)
  • 1988 Steven Rooks (Pays-Bas)
  • 1989 Gert-Jan Theunisse (Pays-Bas)
  • 1990 Gianni Bugno (Italie)
  • 1991 Gianni Bugno (Italie)
  • 1992 Andrew Hampsten (USA)
  • 1994 Roberto Conti (Italie)
  • 1995 Marco Pantani (Italie)
  • 1997 Marco Pantani (Italie)
  • 1999 Giuseppe Guerini (Italie)
  • 2001 Lance Armstrong (USA)
  • 2003 Iban Mayo (Espagne)
  • 2004 Lance Armstrong (USA)
  • 2006 Frank Schleck (Lux)
  • 2008 Carlos Sastre (Espagne)
  • 2011 Pierre Rolland (France)
  • 2013 Christophe Riblon (France)
  • 2015 Thibaut Pinot (France)
  • 2018 Geraint Thomas (Grande Bretagne)